Un mois à Serenity Guesthouse – Canggu, Bali

Un mois à Serenity Guesthouse – Canggu, Bali

Un jour – il y a 6 mois de cela – j’ai découvert que je voulais être professeur de yoga, que ce serait ma nouvelle voie, mon nouvel objectif de vie professionnelle. J’avais toujours été attirée par le yoga et j’aimais en faire mais je ne m’étais jamais vraiment inscrite dans un studio. Comment faire quand on veut soudainement devenir prof alors qu’on n’a jamais vraiment pratiqué ?!

Une formation de professeur était bien trop prématurée, moi qui avait besoin de reprendre possession de mon corps, et de me familiariser avec le chien tête en bas. Attendre de pratiquer une année ou deux dans un studio ne me branchait pas non plus, d’autant plus que je suis toujours en itinérance.

J’ai donc décidé de commencer « doucement », en prenant un pass illimité dans un studio de yoga, à Bali. Clairement mes intentions en vivant sur place étaient de créer pour moi –même une mini retraite où je pourrais aller à mon rythme et au rythme de mes envies.

Si j’ai choisi Serenity c’est d’abord pour son prix. En cherchant les retraites et autres stages possibles à Bali on peut vraiment être effrayé. En effet, on peut se retrouver facilement à payer une semaine à 700€. Ce genre de formule s’adresse notamment aux yogis dans l’âme voulant couper les ponts avec la réalité pendant quelques jours et le confort est maximal. Mais ce n’est pas ce que je cherchais. J’étais moins intéressée par le confort des chambres et la piscine que par les cours proposés et ma liberté d’action.

J’ai donc opté pour un pass illimité de yoga avec chambre et petit déjeuner inclus et je vous raconte mon expérience.

le temps de prendre une noix de coco entre deux cours de yoga 🙂

Les cours de yoga

Ce qui m’a tout de suite plu lorsque j’ai vu le planning du mois d’Avril, c’est la variété des cours. On retrouve bien sûr les classiques (Ashtanga, Vinyassa, Hatha), mais aussi leurs variantes qui permettent une pratique plus ciblée (comme le Core Strengh Vinyassa, Hatha Flow ou aussi Vinyassa Krama). Il y a aussi d’autres styles moins fréquents comme le Yin, Restorative, Detox-Retox, Power, Aerial ou encore Chackra Flow.

Vous avez l’embarras du choix ! Les cours sont bien équilibrés sur toute la journée et la semaine, ce qui permet je trouve de travailler en fonction de son énergie du moment, avec ses éventuelles blessures, ou de cibler ses besoins physiques et mentaux (plus de technique VS plus de relaxation, cours en douceur VS cours intense). Pour ceux qui veulent vraiment s’investir dans le yoga, vous pouvez vous retrouver à faire jusqu’à 8h dans la même journée en suivant les cours proposés. Cela nécessite un peu d’organisation et de réflexion sur le planning mais c’est tout à fait faisable. Mais fatiguant, très fatiguant ! Ce qui est aussi très intéressant, c’est que les profs varient au fil des journées, ce qui rend les journées plus complètes, chaque prof ayant sa pratique bien à lui.

Les salles sont correctes, bien aérées et il y a toujours du matériel à disposition de tous : bolster, tapis éco-friendly, sangles, blocks spray nettoyant et chiffons, (et même de l’anti-moustique naturel, bien utile en cours de Yin sur la fin de journée !).

Les professeurs

Globalement, je n’ai été déçue d’aucun professeur. Ils ont tous quelque chose à apporter, tant dans leur propos que dans leur enseignement. Il se peut qu’un professeur vous déçoive au premier cours. Réessayez. J’ai noté qu’il est souvent nécessaire de se faire une double idée du cours que l’on vient de faire. D’abord parce que votre corps ou votre esprit pouvaient être dans des conditions peu idéales, et aussi parce que votre professeur pouvait être dans un jour « sans ». Ce qui est humain, même pour un professeur ! Tentez le coup deux fois donc, pour avoir un double avis sur le sujet vous pourriez être surpris.

La seule chose que j’ai trouvé parfois décevante (mais ce n’est pas le cas de tous les professeurs), c’est que les cours ne sont pas toujours renouvelés. Certains professeur préparent leur cours à l’avance, changent certains passages, proposent de nouvelles postures à essayer et c’est  très motivant. Mais d’autres gardent une guideline très stricte à chaque cours, ce qui peut rendre la séance ennuyante après plusieurs essais (en tout cas c’était mon cas à l’époque). Alors que pourtant le prof est top. Je trouve cela dommage car ce dernier ne partage alors seulement 10% de son savoir et l’élève n’apprend rien de nouveau (ce qui pourtant l’encourage à se rendre sur son tapis de yoga).

La chambre

Laura et moi étions dans une des dépendances du resort, notre chambre était donc un peu plus loin dans la rue, à exactement 7 minutes à pieds. Une petite navette propose de vous trimballer de la chambre au centre ce qui est bien pratique de nuit, quand il fait très chaud ouquand il pleut (presque tout le temps quoi ! Ahah). Néanmoins il n’est pas toujours très facile d’avoir la voiturette, qui est souvent occupée ou utilisée pour conduire le personnel pour l’entretien des chambres.

Notre chambre était vraiment agréable et nous nous y sommes sentis très bien pendant un mois. Elle comprenait :

– une partie chambre avec king size, moustiquaire, grande étagère

– une partie « cuisine » avec un lavabo, un plan de travail, un frigo et un coffre de sécurité

– une partie salle de bain avec toilettes et douche, eau chaude comprise (l’eau chaude était d’ailleurs trop chaude, ce qui nous a valu quelques bidouillages techniques….)

– une terrasse agréable avec deux chaises

La seule chose que nous avons regretté, c’est le manque de lumière sur la route entre le centre et nos chambres ce qui ne nous rassurait pas trop. En effet, nous avons trouvé que Canggu n’était pas une ville indonésienne très safe, nous rentrions donc souvent inquiétées à l’idée de faire une mauvaise rencontre. Et pour preuve, nous nous sommes fait arracher notre sac sur le chemin entre les deux, à 20h, alors que nous marchions sac à main côté fossé. Heureusement le poids du sac (mon ordinateur était dedans!) a surpris l’agresseur et l’a fait chavirer mais nous étions à deux doigts du vol.

Soyez donc très vigilants et privilégiez les sacs à dos solides.

Le personnel

L’équipe de Serenity

Nous avons d’office été séduites par le personnel de Serenity. Des jeunes souriants, patients et toujours de bonne humeur ! Nous sommes petit à petit devenues amis et les quitter n’a pas été très facile! Des vrais amours. Pour ceux qui aiment les animaux, la team comprends aussi 3 mascottes, une chienne et ses deux adorables chiots qui maintenant devraient déjà avoir bien grandi!

Le restaurant

Sans aucun doute, les repas au restaurant étaient toujours excellents ! Cuisine végétarienne, véganne, saine et équilibrée, le cocktail parfait y est. Nous n’avons jamais été déçues et nous avons bien noté que chaque plat était préparé avec soin, à partir de produits sélectionnés pour leur qualité. Note toute spéciale pour les desserts qui étaient aussi beaux que bons, et sains pour le corps. Faits à base de sucre naturel, de produits « healthy » et pas gras, c’est la combinaison parfaite pour craquer sans se soucier ! Néanmoins, nous n’avons pas pu en profiter souvent car notre budget ne nous le permettait pas. Nous avons trouvé que c’était cher et tout petit (pour les grandes gourmandes que nous sommes !!).

Seul le petit déjeuner était inclus dans notre « package » pour seulement 25 000 IDR de plus. Là encore, nous nous sommes régalées ! Chaque matin nous avions le choix avec plusieurs options, dont le « met du jour ». Tout était très copieux. Je peux vous dire que le jour des pancakes à la noix de coco nous étions folles de joie ! Les petits bonheurs de  la vie quoi….

L’emplacement

Coucher de soleil à Canggu

Nous avons été très satisfaites de l’emplacement du resort. A 5 minutes de la plage, et 15 minutes du centreville, à pieds. Malgré nos années de baroudage, nous ne sommes pas encore à l’aise pour faire du scooter et nous vous conseillons néanmoins d’en avoir un, pour plus de liberté. Entre la chaleur et la fatigue, les trajets en ville peuvent être facilement décourageants et nous en avons peu profité. Et comme je vous le disais plus haut, il est préférable de se déplacer en scooter ou même en vélo la nuit tombée pour amenuir les chances d’agression. A pieds, faites attention à marcher bien au bord de la route, vous risqueriez de vous faire tailler un short !

Les plus

  • Le personnel très amical et souriant coûte que coûte
  • La piscine qui finalement a sauvé nos aprem à 35 degrés !
  • Les massages
  • Le label ecofriendly et toutes les initiatives mises en place
  • Le water refill
  • L’eau chaude à disposition, pour se faire du thé tout au long de la journée
  • La nourriture gourmande et saine

Les moins

  • L’accueil malheureusement peu personnalisé à l’arrivée. A part la chambre, personne ne nous a fait une mini –visite guidée de l’endroit, ni expliqué quoi que ce soit (horaires, commodités, services)
  • Le manque de sensibilisation face à leur démarche éco – friendly (à nous de trouver l’info)
  • Le manque d’intérêt des gérants qui nous voyaient tous les jours, pendant un mois mais qui ne sont jamais venus se présenter. On a trouvé cela dommage, comparé à l’attention donné par les équipes.

En écrivant cet article (8 mois plus tard), je réalise d’autant plus que cet endroit est une belle trouvaille, que nous conseillons à tous et j’espère avoir l’opportunité d’y retourner incessamment sous peu, les cours de yoga étant très qualitatifs ! (et puis parce que là tout de suite j’ai faim et je salive sur le snickers maison glacé).

 

Notre formule pour une retraite sur mesure d’un mois :

Noix de Coco et piscine à Sérénity

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 chambre double: 6 000 000 RP
1 pass illimité de yoga : 2 200 000 RP
1 mois de petit déjeuner : 750 000 RP

Les prix sont ceux de l’année 2017, et incluent une personne.

http://www.serenitybali.com/

Et vous, avez-vous aussi trouvé un endroit similaire quelque part dans le monde ?

Bécots, Flora.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *